Accueil / Archives / Deuxième fête du livre de kinshasa
DEUXIÈME FÊTE DU LIVRE DE KINSHASA

DEUXIÈME FÊTE DU LIVRE DE KINSHASA

DEUXIÈME FÊTE DU LIVRE DE KINSHASA

Du Mercredi 12 Novembre 2014 au Dimanche 16 Novembre 2014
Institut français(Halle de la Gombe) - Centre Wallonie-Bruxelles - Espace BILEMBO - Academie des Beaux-Arts - Espace SADI - Lycée français René Descartes - Lycée belge Prince de Liège
Entrée libre

Le Congo est une source d’inspiration littéraire pour les auteurs du monde entier : Aimé Césaire, Joseph Conrad ou encore Hergé se sont saisis de l’histoire et de l’imaginaire de ce pays envoûtant et inquiétant pour y situer leurs récits. Cette deuxième édition de la Fête du livre est une nouvelle fois l’occasion de mettre en avant la richesse de la littérature congolaise actuelle et de permettre des échanges entre les auteurs et le public.

Un programme varié
Au programme, des lectures, des débats, des spectacles, des ateliers, des expositions, des séances de dédicace, une librairie éphémère, un concours de BD.
Tous les genres sont représentés: romans, récits, essais, bande dessinée, pour tous les goûts et tous les âges...plus de 30 auteurs congolais, belge, suisse, français présenteront leurs ouvrages, animeront des ateliers, échangeront avec le public et les scolaires.
Parmi les romanciers invités, Marie Darrieussecq, Prix Médicis pour «Il faut beaucoup aimer les hommes», Lieve Joris pour «Les hauts plateaux» et «Mon oncle du Congo», David Van Reybrouck «Congo, une histoire», Colette Braeckman pour «L’homme qui répare les femmes», et plus de vingt auteurs congolais : Bibiche Mumbu, Vincent Lombume, Fiston Mwanza, Barly Baruti….

De nombreux partenaires
Sept lieux différents de Kinshasa accueilleront cet-te fête : l'Institut français de Kinshasa - Halle de la Gombe, le Centre Wallonie-Bruxelles, l'Espace culturel Texaf Bilembo, l'Académie des Beaux-Arts, le Lycée français René Descartes, le Lycée Prince de Liège, l'Espace Sadi

LES AUTEURS

Jean-Joseph Boillot

Économiste français, agrégé de sciences sociales et docteur en économie. Il fut d'abord chercheur au CEPII, ensuite conseiller économique au ministère des finances et à l'ambassade de France en Inde. Spécialiste des économies émergentes, Jean-Joseph Boillot est le cofondateur de l'Euro-India Economic & Business group, et membre de l'association France-Union indienne et du Euro-India center. Il est l'auteur de l'ouvrage "l'Union européenne élargie - un défi pour tous" (2003). En 2013, il publit "Chindiafrique", un essai montrant comment les trois géants Chine-Inde-Afrique vont former un nouveau triangle de développement.

Fiston Mwanza Musila

Né à Lubumbashi en 1981 et vit désormais à Graz, en Autriche. Licencié en Lettres et Sciences humaines, cet amoureux de la musique —jazz et rumba— exprimera sa passion par ses écrits : "Les mots sont des notes". Poète, nouvelliste, dramaturge et romancier, on retrouve ce Congolais dans diverses activités littéraires telles que "Libre-écrire" à Lubumbashi, "Ecritures kinoises" au Tarmac des Auteurs à Kinshasa, mais aussi au Festival international de littérature Kwani à Nairobi et Lamu, à la Manifestation Yambi en Belgique, ... Il est l'auteur de l'ouvrage "l'Union européenne élargie - un défi pour tous" (2003). En 2013, il publit "Chindiafrique", un essai montrant comment les trois géants Chine-Inde-Afrique vont former un nouveau triangle de développement.

Guillaume Jan

Né en 1973, est reporter dans la presse magazine française. Ce métier lui a permis d'exercer plusieurs activités, notamment libraire, barman et chercheur d'or, mais aussi de côtoyer de nombreuses situations choquantes de notre époque telles qu'un séjour dans un charmant village d'Al Qu'Aïda au Yémen, l'infiltration d'une filière de concubines en Chine, ... Avec "Le Cartographe" (2011), premier roman paru aux éditions intervalles, l'auteur nous entraîne dans les Balkans. Son récit de voyage "Le Baobab de Stanley", publié en 2009, rapporte des aventures sur le fleuve Congo. Pays où Guillaume Jan retournera, mais cette fois sur les traces de Livingstone, avec son troisième livre "Traîne-Savane. Vingt jours avec Livingstone" (2014).

Lieve Joris

Née en 1953 en Belgique, est une voyageuse, journaliste et écrivaine vivant à Amsterdam. Auteure de récits de voyage, elle effectue de longs séjours en Afrique, et tout particulièrement au Congo, où son oncle fut missionnaire. La spécificité de ses œuvres est de ne pas se satisfaire de la recherche sur le terrain, mais de décortiquer l'histoire contemporaine via ses récits.
D'abord tournée vers le Moyen-Orient ("De Golf"), Lieve Joris s'oriente ensuite vers l'Afrique ("Mon oncle du Congo"). Elle gagne de nombreux prix dont l'Astrolabe, le prix Nicolas Bouvier et le prix Henriette Roland Holst pour, dans l'ordre, "Mali blues", "Les Hauts plateaux" et "La Révolution mélancolique". Intéressée par les relations Asie-Afrique, son dernier ouvrage "Sur les ailes du dragon", plonge dans le quotidien de ces peuples vivant la "Chinafrique".

Dan Bomboko

Né en 1971, est éditeur congolais de bandes dessinées. Licencié en science et technique de l'information, il a été journaliste reporter et collaborateur dans plusieurs journaux kinois dont "Le Potentiel". En 2001, il crée en collaboration avec trois bédéistes, la revue de vulgarisation "Bulles et Plumes". Celle-ci, qui conjugue presse écrite et bande dessinée, vise à sensibiliser la jeunesse sur les différents problèmes sociaux comme la maltraitance des enfants, la marginalisation des jeunes filles,etc. Outre ce dur métier d'éditeur à Kinshasa, Dan Bomboko a scénarisé sept albums édités par sa maison, dont les 3 tomes d'"Elikya, le petit orphelin" ou encore les 2 tomes des "Aventures de Mamisha".

Marie-Louise Bibish Mumbu

Auteure et journaliste culturelle née en 1975 à Bukavu vivant entre Kinshasa et Montréal. Elle est correspondante d'Africultures et collabore avec certains journaux locaux (Le Potentiel, The Post, etc.). Elle a également animé, en 2009, des ateliers d'écriture autour de "La Mémoire ou la lutte contre l'amnésie".
Rédactrice et écrivaine, elle se fait connaître avec "Moi et mon cheveu". Son livre "Samantha à Kinshasa" a lui aussi été adapté à la scène. Elle crée également avec Papy Maurice Mbwiti, "Et si on te disait indépendant?" au Festival des Francophonies en Limousin.

Douna Loup

Auteure suisse née en 1982 de parents marionnettistes. Après son baccalauréat littéraire, elle s'en va travailler dans un orphelinat et un dispensaire à Madagascar, pendant 6 mois. A son retour, elle se lance dans diverses activités avant d'entreprendre une formation en phytothérapie et ethnomédecine. Elle se consacre désormais à l'écriture et à ses deux filles.
Dans son premier roman "Mopaya" (2010), Gabriel Nganga Nseka a demandé à Douna Loup d'écrire sa propre histoire. Celle de la véritable odyssée d'un homme, depuis le Congo jusqu'à la Suisse où il demande l'asile. Son roman "L'Embrasure" (2011) sera salué par le prix Schiller découverte et le prix Michel-Dentan.

Bestine Kazadi

Auteure congolaise née en Belgique en 1963. Graduée en Sciences sociales et en Droit, elle est avocate au barreau de Kinshasa. Poète et nouvelliste, elle transpose dans ses œuvres son combat pour la paix et sa lutte contre les violences faites aux femmes en RDC. Dans ce cadre, elle préside la Société civile féminine congolaise, et a écrit le chant lyrique "L'Hymne International des Femmes pour la paix", entonné en 2010 lors d'une marche à l'Est du pays. Femme engagée, Bestine Kazadi a écrit "Congo Mots pour maux", recueil de poèmes à la sortie duquel aura lieu une cérémonie en présence de Philémon Mukendi, ministre de la Culture et des arts. Elle a également publié "Infi(r)niment Femme" et “Inconnu Il”.

Marie Darrieussecq

Auteure française née à Bayonne en 1969. Tout en préparant sa thèse, Marie Darrieussecq se fait connaître dans le monde littéraire avec la publication de son roman "Truismes". Outre la littérature, cette écrivaine partage son temps avec sa famille, les sciences et les voyages. Marraine de l'ONG "Bibliothèques sans frontières", Marie Darrieussecq est également chroniqueuse sur France culture depuis 2011. On lui doit "Précis sur les vagues", "Le Bébé", "Zoo", ou encore "Le Musée de la mer ». Sans oublier sa participation à des œuvres collectives, la parution d'essais et d'autres livres d'art. Dans son dernier livre "Il faut beaucoup aimer les hommes", Prix Médicis 2013, l'écrivaine nous emmène d'Hollywood au Cameroun.

ASIMBA BATHY

Actif dans le milieu de la bd depuis plus de trente ans. Il est à la fois dessinateur, coloriste et créateur d’une demi-douzaine de revues dont la dernière, Kin Label, est le vivier actuel des bédéistes de demain. Amazone BD, une autre de ses initiatives, premier magazine de bande dessinée réalisée exclusivement par des artistes féminines a arraché la mention spéciale du jury au concours international des fanzines du FIBDA (le Festival International de bande dessinée d’Alger) en 2011. Asimba Bathy a participé à plusieurs albums collectifs : «Au secours !» «Matite africana», «Là-bas… Na poto» «La bande dessinée conte l’Afrique» «Congo 50». Il a créé son propre label, Les éditions du Crayon Noir sous lequel il vient de publier, début 2014, son premier album BD en solo au titre de "Aanique à Kinshasa".

Vincent Lombume

Écrivain né à Kinshasa en 1947. Etudiant en philosophie (Sorbonne à Paris) et en journalisme (Ecole des Hautes Etudes à Paris), il travaillera ensuite comme fonctionnaire et agent d'entreprise, notamment à la CADECO et la Sozacom. Membre de cabinet au Ministère de la Presse, des Arts et de la Culture il décide par la suite de tout arrêter pour se consacrer pleinement à l'écriture. Auteur de romans, nouvelles, essais et pièces de théâtre, son oeuvre "Une voix dans mes entrailles", reçoit le second prix du concours Williams Sassine en 2006. Il écrit également "Un bus nommé Kin-la-belle", "Errances ou le quêteur de rubescences" aux éditions Mabiki ou encore “Le quêteur du Soleil” qui constitue selon l’auteur son oeuvre majeure.

Yoka Lye Mudaba

Né à Kinshasa en 1947. Il obtient une licence en Philosophie et Lettres à l'Université de Kinshasa, puis un doctorat en littérature à Paris III (Sorbonne). Ecrivain, poète, dramaturge et journaliste, il a longtemps travaillé comme expert au ministère de la culture et de l'éducation. Conseiller au bureau de l'UNESCO à Kinshasa, directeur général de l'INA, consultant de l'Agence intergouvernementale pour la Francophonie, André Lye Mudaba est toujours actif dans la vie culturelle du Congo.
L'auteur débute en 1977 avec "Le Fossoyeur". Il a ensuite publié des recueils de nouvelles "Destins broyés" (1991), des pamphlets politiques "Kinshasa signes de vie" (2000), et quelques pièces dans le domaine culturel "Combat pour la culture" (2012).

Barly BARUTI

Dessinateur, peintre et musicien né à Kisangani en RDC. Il fait un stage dans les années 80 au célèbre studio Hergé à Bruxelles. Il a initié plusieurs grands festivals dont le Salon africain de la bande dessinée et de la lecture pour la jeunesse à Kinshasa (5 éditions).
Il a publié les séries « Eva K ». et « Mandrill » sur des scénarios de Frank Giroud. "Madame Livingstone, Congo la Grande Guerre" qui vient de paraître en juillet de cette année chez Glénat, est son dernier album avec Appollo et Christophe Cassiau-Haurie au scénario. Enfin, Barly Baruti est un musicien reconnu, et le leader actuel de Congo Nostalgia, un projet musical autour de la rumba congolaise.

Colette Braeckman

Journaliste belge au journal Le Soir et chroniqueuse dans Le monde diplomatique. Particulièrement intéressée par le berceau de l'humanité, elle publie de nombreux livres portant sur l'Afrique centrale, et en est une des références journalistiques. Son travail, sa source d'information principale, l'a beaucoup aidée dans la publication de ses ouvrages.
Parmi ses plus grands livres, nous retiendrons "Rwanda, histoire d'un génocide", "Terreur africaine", "Congo, Rwanda-Burundi, les racines de la violence" ou encore "Les Nouveaux prédateurs". Sa dernière publication "L'homme qui réparait les femmes" relate le combat du docteur Mukwege.

Alain Huart

Spécialiste belge du développement installé à Kinshasa, est expert au sein de l'Agence belge de développement auprès du Ministère de l'Agriculture et du développement rural, maître de conférence à l'Université de Liège et à Lubumbashi. Il se concentre sur le développement rural, la gouvernance de proximité, la perspective des changements climatiques, les savoirs faire paysans. Son ouvrage "Congo, les 4 trésors", publié avec Chantal Tombu, traite de l'agriculture, de l'eau, de la forêt et du village — qui ont un impact sur le développement du Congo. En 2013, il publie le roman "Kivu. Du paradis à l'enfer" qui se déroule dans la Région des Grands Lacs.

Chantal Tombu

Née au Katanga, est historienne de l’art. Spécialisée en ethnographie et art africain contemporain, elle a travaillé durant 10 ans pour le Musée Royal de l’Afrique centrale afin d’appuyer la relance des activités pédagogiques du Musée National de Lubumbashi. Aujourd’hui elle enseigne l’histoire et l’art au Lycée Prince de Liège de Kinshasa. Elle a fondé à Kinshasa avec Alain Huart un Espace culturel, Texaf-Bilembo, destiné à la promotion de l’art contemporain et à la sensibilisation du public aux enjeux que représentent en RDC les patrimoines naturels et culturels de la RDC.
Chantal Tombu publie également, avec Alain Huart, les ouvrages "Congo, les 4 trésors", "Congo, Pays magnifique" et encore "Bas-Congo", aux éditions Weyrich.

David Van Reybrouck

Étudiant en archéologie et en philosophie aux universités de Louvain et Cambridge, il est journaliste au quotidien Le Soir à Bruxelles. Egalement dramaturge, poète et romancier, il transpose la démarche scientifique que lui a inculqué ses études dans ses oeuvres. Fondateur du collectif bruxellois des poètes, il préside depuis 2011 l'association d'auteurs PEN Flandre, et s'est lancé dans le projet "G1000", plate-forme citoyenne. David Van Reybrouck s'attelle pendant 6 ans à l'écriture de "Congo. Une histoire". Cet essai qui retrace et analyse les 90 000 ans d'histoire du Congo, reçoit de nombreux prix : Médicis Essai 2012, meilleur livre étranger-Essai 2012. Le livre est traduit dans plusieurs langues et connaît déjà de nombreuses éditions

Thembo Kash

Né à Butembo en 1965. Diplômé en Graphisme publicitaire à Kinshasa, il s’affirme dès 1990 comme le premier caricaturiste de la RDC en croquant le monde sociopolitique dans le quotidien Le Phare. Entre 1991 et 2005, il coorganise cinq éditions du Salon Africain de la bande dessinée et de la lecture pour la jeunesse. Depuis 20 ans, Thembo Kash a a déjà participé à plusieurs expositions en Afrique et dans le reste du monde, où il a remporté de nombreux prix et représente l'une des grandes figures de la BD congolaise, voire africaine. Auteur de nombreuses BD comme "Mari Mambu", Le Choix de vivre" (réalisé avec Barly Baruti), "Jungle urbaine", "Vanity". Il a également participé au collectif "Là-bas... Na poto ?" édité par la Croix-Rouge de Belgique et de la RDC, ainsi qu'au recueil "Congo, 20 ans de caricatures", en 2007.

Microméga Bandefu

Il est poète et slameur Congolais né en 1984. Auteur de nombreuses poésies depuis plus d’une décennie, il est l’une des figures de proue du mouvement Slam à Kinshasa. En mars 2012, dans le cadre de la francophonie et du programme “Dis-moi dix mots” il écrit et déclame des textes à l’Institut français de Kinshasa. En février 2013 il est invité par Grand Corps Malade à slamer à l’occasion de son concert à la Halle de la Gombe. Il a également slamé dans les courts métrages “Valise bleue” pour Festimages et “Fiançailles académiques” réalisé par Amal Kharrat de Clercq. Il publie son premier recueil de poèmes, « Au clair de ma voix ».

Jean-Marie Bamokena

Jean-Marie Bamokena est diplômé de l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature de la République du Congo. Après plusieurs postes de responsabilités dans l’administration publique congolaise, il est depuis 2003 Directeur de Cabinet du Préfet du Département de Brazzaville. Auteur de plusieurs pièces de théâtre inédites dont «Le chef de famille malgré lui» et «Quand le sida s’en mêle» qui ont été respectivement couronnées Meilleure pièce de théâtre populaire 2008 et Meilleure pièce de théâtre de sensibilisation 2010 par les Grands Prix Afrique du Théâtre Francophone à Cotonou (Bénin).

Dick Esalé

Dick Esale est l’un des leaders incontesté de la nouvelle vague de bédéistes kinois. Diplômé en pédagogie, il effectue un court passage dans une agence de publicité et à l’Académie des Beaux Arts, section Déco. En 2007, il participe à l’album collectif Là-bas...Na poto... réalisé pour la Croix Rouge de Belgique et de RDC. Un deuxième volume de Wembo vient d’être édité par l’asbl Entre Deux Mondes et un troisième album doit sortir prochainement.
En mars 2007, il devient directeur artistique de l’équipe rédactionnelle de « Actuakatur», le nouveau mensuel de l’actualité en caricatures. Il a été invité à Bruxelles en septembre 2007 pour participer à l’exposition Talatala sur la BD congolaise dans le cadre du Festival Yambi.

Richard ALI

Richard Ali, de son vrai nom Richard Ali A Mutu, est un écrivain congolais vivant à Kinshasa. Il figure parmi les 39 meilleurs jeunes écrivains subsahariens âgés de moins de 40 ans révélés par l'Anthologie Africa39 préfacée par Wole Soyinka, et lauréat d'autres prix littéraires dont le Prix Mark Twain en 2009. Sa particularité est qu'il écrit en Français et en Lingala. Son dernier roman, "EBAMBA, Kinshasa Makambo" écrit en lingala, vient d’être traduit et publié en anglais par Phoneme media, sous le titre de "Mr FIX-IT". Fondateur du Cercle littéraire des jeunes écrivains et chercheurs de l'UPC (La Plume Upcienne), de l'Association des Jeunes Écrivains du Congo (AJECO), et présentateur d'une émission littéraire à la télévision ("B-one, Littératures"), il travaille actuellement comme Responsable de la Bibliothèque Wallonie-Bruxelles à Kinshasa.

Israël Tshipamba

Né en 1978 à Kinshasa (RDC), Israël Tshipamba a eu très tôt des choses à dire. Il débute son parcours en 1994 au sein de l'Ecurie Maloba, située à Bandal. Formé au sein de cette structure, il joue dans diverses pièces avant de goûter à l'écriture théâtrale. En 2004, il crée “Stade de la liberté” qui sera publié au Cameroun et jouée un peu partout en Afrique. Il adapte “Huis clos” de Jean-Paul Sartre avec succès. Il a écrit également «Ici on offre des cuisses pour pas cher», qu’il a mis en scène et diffusé au Bénin, au Burkina Faso et au Togo en 2009. Fondateur du Tarmac des Auteurs, sa structure organise des ateliers d'écriture à l'attention des jeunes auteurs du sud et le festival de théâtre «ca se passe à Kin».

Dominique Mpundu

Après un Master en Langue et Littérature anglaises à l'université de Lubumbashi (RDC), Dominique Mpundu, dramaturge et nouvelliste, a travaillé comme Conseiller Culturel du Gouvernement et de la Présidence de la R.D.Congo. Il a reçu plusieurs prix littéraires parmis lesquels le prix mensuel Mark Twain de l'Ambassade des USA à Kinshasa dont il a été triple lauréat sur les douze mois du concours. Son dernier prix en date lui a été décerné par l'IF Kinshasa à l'occasion de la 1ère fête du Livre pour sa nouvelle " Mystique ".

Nancy Kawaya

Née en 1988 et a vécu en Belgique de 1997 à 2014. Cette année, elle a résolu de regagner son pays après 17 ans passés à l’étranger. En septembre 2013, elle a publié une autobiographie intitulée «Ma vérité » dans lequel elle reprend ses expériences et ses sentiments de jeune fille, de femme et de mère.

Bertin MAKOLO MUSWASWA

Poète dramaturge, nouvelliste et critique littéraire, Bertin Makolo Muswaswa enseigne au Département de Lettres et Civilisation française dans la Faculté de Lettres et Sciences Humaines à l’UNIKIN ( Université de Kinshasa).
Glacis (1981), Viatique (1987), L’œuvre dramatique de Guillaume Oyono Mbia, Universitaires africaines (1992), Les mots d’amour pour Galatée, Arc-en-ciel (2000), La devineresse, Universitaires africaines (2001)

Jason Kibiswa

Né à Bukavu, à l’Est de la RDC, Jason Kibiswa débarque à Kinshasa en 2004 pour poursuivre ses études supérieures à l’Académie des Beaux arts. Auteur de plusieurs BD, Jason est un artiste et opérateur culturel très engagé. Ses travaux interpellent la jeunesse pour qu’elle se prenne en charge. Artiste plasticien, graphiste, illustrateur, dessinateur et coloriste de bande dessinée, coordinateur national du Collectif Lamuka, Jason Kibiswa est également membre effectif du réseau culturel Arterial Network. Ses principales publications: « Recueil de contes de Grands lacs » « Les yeux des autres » avec Umar Timol, « Bâtir l’avenir » «Un billet pour le paradis » in Là-bas...na poto, édition Croix-Rouge Belgique, 2007

Appollo Appollo

Né en 1969, l'écrivain scénariste de BD Appollo, de son vrai nom Olivier Appollodorus, grandit en Afrique du Nord et à La Réunion où il fondera en 1986, le plus célèbre magazine de bandes dessinées de l'Océan Indien, "Le cri du Margouillat". Il devient professeur de lettres et scénarise les trois tomes de "Louis Ferdinand Quincampoix " publiés en 1991 et 1992. En collaboration avec Huo-Chao-Si, il sort en 2003 "La grippe coloniale" qui recevra le Prix de la Critique au Festival d'Angoulême. Appollo continuera chez le même éditeur avec les deux tomes de la série "Fantômes blancs" en 2005 et 2006, tout en scénarisant un livre pour enfants intitulé "La chasse aux dodos", ainsi que "Le chevalier au cochon" en 2006.

Isidore Ndaywel E Nziem

Historien de formation, il préside la société des historiens Congolais. Il a enseigné à l'université de Lubumbashi, à l'université Marien N'Gouabi de Brazzaville et à l'université Laval de Québec. Chercheur au CNRS en France, il a été directeur d'études associé à l'EHESS et membre du CEMAC de l'université Paris I-la Sorbonne. Il est le Directeur honoraire des langues et de l'écrit à l'OIF et il a été le Commissaire Général du XIVè Sommet de la Francophonie à Kinshasa. Membre Correspondant de l'Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer de Belgique, il est l'auteur, entre autres de “Histoire générale du Congo”. “Nouvelle histoire du Congo : des origines à la République démocratique”.

Huit Mulongo

Né à Lubumbashi en 1955 Huit Mulongo s’installe à Paris en 1978 où il obtient un diplôme supérieur de Journalisme et un Doctorat en Lettres. Revenu en RDC en 1990 il fut successivement Directeur du Centre de recherche en Langues et littératures étrangères (CRELLE), Vice-doyen de la recherche et secrétaire général Académique (2001-2003) à l’Université de Lubumbashi. Huit Mulongo a reçu le prix National du Mérite de la culture et des Arts. Chercheur, essayiste, critique littéraire , écrivain, il est auteur de plusieurs oeuvres dont les plus importantes sont: “Mayele le Tigre rouge”,“Sublimes passions tribales”, “Impact , les accents de Destinée”, “Le Théatre populaire congolais au XXème sciècle".

Ladislaz Maliza Mwina-Kintende

Né en 1949 au Katanga. Il a enseigné à l'Institut supérieur pédagogique de Lubumbashi puis à l'Institut Maadini-Gécamines dans la même ville. Il a reçu plusieurs prix dans l'espace francophone, en 1979 avec la nouvelle “La Gangue” et, en 1984 avec “Un voyage comme tant d'autres”). En 2007, il publie dans Chroniques du Katanga, la nouvelle “Le pays de Cocagne” qui dénonce la générosité sélective des grands de ce monde vis-à-vis des réfugiés.
Il figure parmi les novellistes les plus reconnus au Congo, a dirigé la Cellule littéraire de Lubumbashi et organise avec le centre d'art Picha, un atelier qui se tient chaque mois à l'intention du collectif d'écrivains Libr'écrire.

PROCHAINEMENT

Mercredi 24 Avril 2024

PARTAGE DES SAVOIRS // CONFÉRENCE CYCLE ANTHROPOLOGIE
Conférence
18h30 // Institut français de kinshasa // Entrée gratuite

Partage des savoirs // conférence cycle anthropologie

Vendredi 26 Avril 2024

SOIRÉE D'OUVERTURE DU FESTIVAL ME.YA.BE
Danse
18h30 // Institut français de kinshasa // Entrée gratuite

Soirée d'ouverture du festival me.ya.be

Samedi 27 Avril 2024

CLUB DE LECTURE
Littérature
15h00 // Institut français de kinshasa // Entrée gratuite

Club de lecture

Partenaires